Bardula

Que la lumière soit, Bardula au Grand Palais, Art Paris 2017

Share Button




Retrouvez l’artiste Bardula au Grand Palais à l’occasion d’Art Paris Art Fair du 30 mars au 2 avril 2017. Intitulée « Que la lumière soit » ce sera l’occasion pour l’artiste de présenter une douzaine d’œuvres lumineuses utilisant la technologie LED, créées spécialement pour Art Paris.

Cliquez sur les miniatures pour les voir en grand.

Deux tableaux principaux seront particulièrement à l’honneur :

Hommage à Julio le Parc

« Interférence bleue : hommage à Julio Le Parc » et « Ourobos ». Une revisitation des formes géométriques simples, carrées ou sphériques ou plus complexes comme celle du Torus mathématique.

Ouroboros

Pour ceux qui se demanderaient ce qu’est un Torus mathématique : connu en français sous le nom de Tore, ce terme « désigne un solide de révolution de l’espace obtenu à partir d’un cercle, ou bien sa surface. Une chambre à air, une bouée, certains joints d’étanchéité ou encore certains beignets (les donuts nord-américains) ont ainsi une forme plus ou moins torique » Merci Wikipedia.

Laissez-vous tout simplement charmer par les créations cinétiques de Bardula, harmonieux et méditatifs mandalas qui, dans le cadre d’une scénographie originale, distilleront de la lumière dans les ténèbres 🙂

Ainsi sur le stand de la galerie venez découvrir des œuvres magnifiées par la lumière.

Sparkle

Au programme : déformations subtiles, illusions de volume, mouvements d’expansion et de tourbillon. Ouvrez grand les yeux les œuvres vont faire le show. Vous pourrez admirer aussi bien des œuvres polychromatiques que noires et blanches voire presque monochromes, telles que « Vortex Blanc », « Seed », « Purple Explosion », « Eclipse » et « Ouroboros White ».
Cette dualité sera observable aussi au sein d’une même sculpture lumière grâce aux variateurs interactifs des LED qui permettent de changer leur lumière du blanc à toutes les couleurs du spectre, comme dans « Carrés Etirés » et « Sparkle ».
Couleur, forme, réflexion et réflexion de et autour de la lumière, volume virtuel, 3D, Bardula continue son exploration de la matière et de la lumière pour notre plus grand plaisir.

Purple explosion

Un voyage au cœur de la géométrie de toute beauté, ce n’est pas tous les jours possible alors foncez à Art Paris.

Et si comme nous vous aimez avoir la tête dans les étoiles, nul doute que vous vous passionnerez pour les jeux d’optique et l’illusion proposés par l’artiste.

Venez donc admirer les tableaux lumineux et cinétiques de Bardula, une fenêtre ouverte sur l’infini.

Bardula est représentée par la galerie suisse LA LIGNE venez découvrir leur stand lors du salon.

Plus d’information sur Art Paris 2017.

Share Button

Solaris rayonne à New York ou sous le soleil de Bardula

Share Button




Si vous passez par New York ne manquez pas la sublime installation de l’artiste Bardula. L’artiste a en effet été sollicitée par les architectes parisiens Gilles et Boissier pour créer une installation luminocinétique monumentale dans l’entrée du nouveau flagship  Moncler situé au 650 Madison Avenue à Manhattan.

Solaris / Flagship Monclerc / Bardula

Cette installation est très originale. La succession de strates d’or et de lumière LED produit un effet de mouvement qui suit le déplacement du spectateur. On songe au soleil. C’est comme si on était plongé en son cœur. L’installation s’appelle d’ailleurs Solaris.

Elle est constituée de 24 lames métalliques dorées, de 4 mètres de haut qui se font face, progressant géométriquement pour former ensemble une déformation sphérique, et créant ainsi un espace magnétique et solaire dans lequel le spectateur pénètre et expérimente.

Visible depuis la rue, l’installation veut inviter le visiteur à s’immerger dans une expérience luminocinétique et l’amener à découvrir l’univers qui l’entoure.

Solaris est une installation d’une grande complexité car c’est une installation monumentale encastrée dans une alcôve de marbre. Cela a nécessité l’intervention de Michel Delarasse, artisan, ingénieur et restaurateur d’œuvres d’art qui est également un spécialiste du métal.

Solaris / Flagship Monclerc / Bardula

Les matériaux utilisés pour la conception de Solaris ont été scrupuleusement choisi afin de réaliser de façon optimale les scénarios lumineux imaginés par l’artiste Bardula (mouvements ondulatoires, variations passant de blancs chauds à blancs froids, ce qui modifie la perception de l’ensemble). L’entreprise londonienne Light IQ et son directeur artistique Gerardo Olvera se sont impliqués avec passion et professionnalisme pour un résultat bluffant.

Solaris / Flagship Monclerc / Bardula

Cette installation a également pour but de signer l’identification que les architectes Gilles et Boissier veulent donner à leurs concepts au travers d’interventions d’artistes. Depuis 2004, ils ont imposé leur style dans de grands projets comme l’hôtel Baccarat à New York, le Mandarin Impérial à Marrakech ou encore le Four Seasons à Mexico City ou le Café de l’Homme à Paris. Ils font régulièrement appel à des plasticiens pour transformer la perception de l’espace par des installations sur mesure.  Cela crée une symbiose entre les différents champs que sont la mode, le design, l’art et l’architecture.




Solaris / Espace Monclerc / Bardula

Donc si vous avez la chance de visiter la Grosse Pomme, voici une idée de sortie originale. Pour les autres, voici de jolies photos et nul doute que très bientôt Bardula, orfèvre de formation, viendra un jour concevoir une installation en France.

Vous retrouverez d’ailleurs l’artiste très prochainement en Europe à l’occasion d’Art Paris 2017.

 En savoir plus sur Bardula et le projet ici

Share Button