arts appliqués

Délicieuses oeuvres de Gwladys Morey / Sabroso! à la SLOW GALERIE

Share Button




D’Estienne à Cuba en passant par les Gobelins, Gwladys Morey est une grande voyageuse. Tout juste rentrée du « Pays du crocodile » (pour ceux qui l’ignore c’est le surnom de l’île) elle expose jusqu’au 25 février 2017 à la SLOW GALERIE  ses sérigraphies d’inspiration vintage, délicieusement fifties qui ne constituent pas un carnet de voyage en soi mais plutôt des instantanés de son long séjour dans cette île mystérieuse où elle fut graphiste et illustratrice.

El bailecito

Venez donc découvrir SABROSO ! et laissons dans un premier temps Glwadys Morey présenter son travail :

« Après quelques escales à l’école Estienne, à La Cambre, aux Gobelins et des pérégrinations en Amérique Latine, la fièvre des longues distances à porté mes valises à La Havane, Cuba, où je travaille comme graphiste & illustratrice.
Sur fond de rumba, j’accumule et remplis compulsivement des carnets de petits gribouillages qui donnent vie à des illustrations un brin naïve, inspirées de mon singulier quotidien et hautes en couleurs. »

Format 50 x 70 cm
Sérigraphie 3 couleurs
Sidecar

Le résultat est une exposition très colorée dégageant un état d’esprit festif, on se sent revigoré face à ces illustrations qui se déclinent sous plusieurs formats, une sorte de cure de vitamines pop bienvenue pour la fin de cet hiver.

Le magazine Flow, dédié au bien-être a même consacré ce mois-ci un article au travail de Glwadys. Venez donc prendre un shoot de couleur et d’exotisme !

Certaines sérigraphies ont été réalisées à Cuba et ont voyagé avec Glwadys. Vous pouvez les acquérir directement à la galerie ou sur leur site internet.

Son style est très personnel, original et se reconnait de suite. En espagnol SABROSO signifie Savoureux. C’est exactement ce que nous pensons des œuvres de Glwadys Morey.

Les chéris

Nul doute que dans les prochains mois nous entendrons encore davantage parler du travail de cette adorable artiste. En attendant, suivez-la sur son blog : http://valisediplomatique.blogspot.fr/

 

Informations pratiques :

SABROSO! à la Slow Galerie jusqu’au 25 février 2017

5 rue Jean-Pierre Timbaud 75011 Paris

Du mardi au samedi de 11h à 19h30

Share Button

Solaris rayonne à New York ou sous le soleil de Bardula

Share Button




Si vous passez par New York ne manquez pas la sublime installation de l’artiste Bardula. L’artiste a en effet été sollicitée par les architectes parisiens Gilles et Boissier pour créer une installation luminocinétique monumentale dans l’entrée du nouveau flagship  Moncler situé au 650 Madison Avenue à Manhattan.

Solaris / Flagship Monclerc / Bardula

Cette installation est très originale. La succession de strates d’or et de lumière LED produit un effet de mouvement qui suit le déplacement du spectateur. On songe au soleil. C’est comme si on était plongé en son cœur. L’installation s’appelle d’ailleurs Solaris.

Elle est constituée de 24 lames métalliques dorées, de 4 mètres de haut qui se font face, progressant géométriquement pour former ensemble une déformation sphérique, et créant ainsi un espace magnétique et solaire dans lequel le spectateur pénètre et expérimente.

Visible depuis la rue, l’installation veut inviter le visiteur à s’immerger dans une expérience luminocinétique et l’amener à découvrir l’univers qui l’entoure.

Solaris est une installation d’une grande complexité car c’est une installation monumentale encastrée dans une alcôve de marbre. Cela a nécessité l’intervention de Michel Delarasse, artisan, ingénieur et restaurateur d’œuvres d’art qui est également un spécialiste du métal.

Solaris / Flagship Monclerc / Bardula

Les matériaux utilisés pour la conception de Solaris ont été scrupuleusement choisi afin de réaliser de façon optimale les scénarios lumineux imaginés par l’artiste Bardula (mouvements ondulatoires, variations passant de blancs chauds à blancs froids, ce qui modifie la perception de l’ensemble). L’entreprise londonienne Light IQ et son directeur artistique Gerardo Olvera se sont impliqués avec passion et professionnalisme pour un résultat bluffant.

Solaris / Flagship Monclerc / Bardula

Cette installation a également pour but de signer l’identification que les architectes Gilles et Boissier veulent donner à leurs concepts au travers d’interventions d’artistes. Depuis 2004, ils ont imposé leur style dans de grands projets comme l’hôtel Baccarat à New York, le Mandarin Impérial à Marrakech ou encore le Four Seasons à Mexico City ou le Café de l’Homme à Paris. Ils font régulièrement appel à des plasticiens pour transformer la perception de l’espace par des installations sur mesure.  Cela crée une symbiose entre les différents champs que sont la mode, le design, l’art et l’architecture.




Solaris / Espace Monclerc / Bardula

Donc si vous avez la chance de visiter la Grosse Pomme, voici une idée de sortie originale. Pour les autres, voici de jolies photos et nul doute que très bientôt Bardula, orfèvre de formation, viendra un jour concevoir une installation en France.

Vous retrouverez d’ailleurs l’artiste très prochainement en Europe à l’occasion d’Art Paris 2017.

 En savoir plus sur Bardula et le projet ici

Share Button

Lucille Clerc d’Olivier de Serres aux serres en folie Garden Party

Share Button




La Nature est plus forte que tout. En réaction aux derniers mois anxiogènes qui viennent de s’écouler, la graphiste et illustratrice, Lucille Clerc présente à la Slow Galerie, une exposition résiliente, hommage à la Nature, délicieusement hors du temps et résolument optimiste intitulée « Garden Party », jusqu’au 24 septembre 2016. On vous dit pourquoi c’est intéressant et pourquoi il faut absolument y aller.

slow

Kodama
Kodama

Lucille Clerc vit depuis 10 ans à Londres et elle a sans doute été contaminée par l’amour des jardins de nos amis anglais. Son exposition présente des sérigraphies inspirées par  le mouvement Arts and Crafts, voir plus bas de quoi il s’agit,  mais fera songer aussi à la délicieuse iconographie horticole du 19e siècle, popularisée par les magasins Deyrolles ainsi qu’aux travaux du designer William Morris et à la botaniste Anna Atkins. Cependant c’est bien à une découverte de son propre univers, hyper original et inclassable auquel elle vous convie.

Lucille Clerc
Lucille Clerc à la Slow Galerie 2016

Ancienne élève d’Olivier de Serres, désormais graphiste et illustratrice pour des magazines comme l’Obs,  Lucille Clerc  est aussi une sérigraphiste audacieuse qui n’hésite pas à combiner 2, 5 voire 8 couleurs pour créer davantage de profondeur à ses créations.  A quoi tient la découverte d’une vocation ?
Si, il y a 10 ans, l’établissement Olivier de Serres n’avait pas eu un problème de bâtiment et ouvert un atelier sérigraphie réservé aux illustrateurs mais littéralement squatté par les graphistes, peut-être que Lucille Clerc ne nous aurait pas proposé cette superbe exposition car c’est suite à cet événement imprévu qu’elle a découvert sa technique fétiche.

caillouxdores
Cailloux dorés par Lucille Clerc

Garden Party est une exposition où se mèle le minéral et le végétal, jouant aussi sur la géométrie afin de créer des kaléidoscopes étranges et oniriques. Ville envahi par les herbes folles, les arbres…
Architecture en symbiose avec la nature, monde symbolique rempli d’esprits de la forêt…
Une ambiance étrange, apaisante et féérique évoquant à la fois l’univers de Lewis Caroll et la science fiction : il y  un peu de tout cela dans l’exposition que Lucille Clerc présente à la SLOW Galerie.

On adore tout autant ses cyanotypes (procédé photographique monochrome négatif ancien, par le biais duquel on obtient un tirage photographique bleu de Prusse, de couleur bleu cyan) qu’elle a réalisé elle-même avec beaucoup de patience, que ses kodamas (dans le folklore japonais il s’agit des esprits vivants dans les arbres) : la technique rencontre l’imaginaire et le résultat est dépaysant.

Ses compositions équilibrées, sophistiquées, frôlant parfois l’abstraction nous plonge dans une ambiance apaisée et relaxante, un rêve éveillé, une pause, une balade poétique bienvenue au cœur de la frénésie des villes.

Avec Garden Party Lucille clerc voulait nous communiquer une énergie positive : pari réussi !

Plus de renseignements :

Garden Party à la Slow Galerie jusqu’au 24 septembre 2016.
5 rue Jean-Pierre Timbaud 75011 Paris
Tel : 01 43 55 44 68
du mardi au samedi de 11 à 19h30

entrée libre

vue2




Garden Party
Garden Party à la Slow Galerie

Parenthèse : différences entre les mouvements Arts and Crafts et Art Nouveau, pour briller dans les diners en ville.

Arts and Crafts est un mouvement artistique britannique de  la fin du 19e siècle, de 1860 à 1910 environ, fréquemment considéré à tort comme équivalent à l’Art Nouveau alors qu’il en est le concurrent anglo-saxon direct. En effet, bien que les deux mouvements artistiques soient en réaction contre l’industrialisation à outrance, les deux mouvements ne sont pas identiques.
Le mouvement Arts and Crafts promouvait principalement  la réhabilitation de techniques traditionnelles qui apparaissaient comme des valeurs refuges (tapisserie, broderie, céramique et impression à la planche). La relation entre l’art et le métier est primordiale.
De son côté, l’Art Nouveau , contemporain du mouvement Arts and Crafts, s’appuyait d’abord sur l’esthétique des lignes courbes puis vers 1910, les motifs seront plus géométriques.

Arts and Crafts donnera naissance au Modern style.

L’Art Nouveau enfantera de son côté l’Art Déco.

 

Share Button