J’ai mis la beauté sur mes genoux

Merci à Thomas Brétinien dont nous reproduisons le texte inspiré avec son accord. J’ai mis la beauté sur mes genoux. “Le beau n’est rien que le commencement du terrible que nous supportons encore, et si nous l’admirons c’est qu’il dédaigne indifférent de nous détruire. Tout ange est terrifiant  » Rilke (Elégies de Duino) “Je me […]