Gladiateurs modernes à la Galerie ArtMenPARIS

Share Button




Des beaux mecs, de la boxe, des photos en noir et blanc…il serait très facile d’attirer le public avec ces arguments racoleurs autour de l’exposition  Gladiateurs modernes de Piero Pompili qui se tient actuellement à la galerie ArtMenParis  jusqu’au 18 mars 2017.

Mais cela serait bien trop réducteur, cette exposition est bien plus que cela. Elle rend hommage à ces hommes du peuple de Rome, révèle leur passion, leur énergie.  Le tout sublimé par des clichés qui témoignent des grandes connaissances iconographiques et en histoire de l’art de Piero Pompili, photographe italien autodidacte qui a grandi dans le quartier populaire de Borghesiana près de Rome et de sa grande admiration pour ces hommes dont le corps nous parle autant à la vue qu’à l’âme.

Pour expliquer ce point de vue nous allons parler uniquement de deux photos car nous ne souhaitons pas dévoiler l’agréable surprise qui vous attend lors de la visite de cette exposition qui se tient de plus dans un appartement personnel transformé en galerie. N’ayez pas peur de pousser la porte, l’accueil est chaleureux.

Piero Pompili / La depozione

Si l’on prend  un close up de buste de boxeur tel que celui –ci  il ne s’agit  pas seulement de la vue documentaire d’un corps qui s’accorde un répit après un effort intense. Iconographiquement  cela fait songer à une déposition de croix.

Piero Pompili memori da dietro le sbarre

Cette autre photo qui d’un point de vue descriptif présente trois hommes derrière les barreaux avec une composition en triangle grâce au bras levé du modèle, est à la fois belle au sens vernaculaire du terme mais également empreinte d’une composition élaborée, le regard est attiré par les lignes de fuite, on ressent un hommage à la peinture et  impossible de rester insensible à narration : des êtres en cage. Ce n’est pas étonnant si on replace les prises de vues dans le contexte social où elles ont été effectuées. Le plus grand adversaire de ces boxeurs n’est pas un opposant mais bien eux-mêmes avec leurs faiblesses et tentations d’hommes. Elle est également prémonitoire, puisque deux des modèles finirent en prison.

Pour saisir l’intimité de ces hommes plutôt difficiles d’accès et qui n’ont pas l’habitude de poser devant l’objectif d’un photographe il fallait beaucoup de confiance entre Piero Pompili et ses modèles.

C’était possible parce qu’il vient du même milieu qu’eux, connait et comprend les challenges et les tentations de leurs existences et qu’il a côtoyé pendant près de 15 ans ce milieu de la boxe et de la banlieue populaire de Rome.

Il nous donne donc à voir autre chose que la mythologie habituelle du boxeur. C’est pourquoi Piero Pompili a décidé de nous  les donner à voir back stages et non en plein combat.

Piero Pompili est un photographe riche d’une cinquantaine d’expositions. Vous avez jusqu’au 18 mars pour le (re)découvrir.

A noter également la sortie de la monographie de Piero Pompili qui regroupe l’ensemble des photographies exposées « Gladiatori moderni » Editions Bruno Gmunder, disponible aux Mots à la bouche  en avant première et sur Amazon .

Galerie ArtMenParis

64 rue Notre dame de Nazareth 75003 Paris

Exposition jusqu’au 18 mars 2017 sur rendez-vous au : 06 68 20 19 69

 

Share Button

Nathalie Auteur