Mes cicatrices, je suis d’elles, entièrement tissé

Share Button




Exposition très originale à la galerie Résidences spécialisée dans le bijou d’art contemporain. « Mes cicatrices, je suis d’elles entièrement tissé » (1) présente une vidéo plutôt audacieuse : celle d’un geste rituel qui consiste à recouvrir d’or les cicatrices du corps.  Pour accompagner cette intervention artistique, des pièces porteuses de traces et de liens précieux et délicats comme on a peu l’habitude d’en voir.

•   Performance de Hélène Gugenheim : Clémentine, le 5 mai 2016, dorure Isabelle Emmerique
Performance de Hélène Gugenheim : Clémentine, le 5 mai 2016, dorure Isabelle Emmerique

Dans notre époque où le corps est trop souvent photoshopé, les visages retouchés et filtrés, regardez bien du début jusqu’à la fin la vidéo d’Hèlène Gugenheim.

Cette façon de sublimer le corps par l’application de feuilles d’or sur les parties qui ont subi des blessures et divers outrages est tout simplement salutaire dans notre époque qui commence enfin à remettre en cause la standardisation de la beauté.

Performance de Hélène Gugenheim : Antoine, le 14 juin 2016, dorure Martine Rey
Performance de Hélène Gugenheim : Antoine, le 14 juin 2016, dorure Martine Rey

Oui, un corps qui a eu une histoire peut être beau et surtout il est toujours possible de le sublimer. Et quand cette démarche de réappropriation du corps, en l’acceptant tel qu’il est, dans toute la réalité de sa chair avec ses défauts et ses cicatrices est effectuée par le biais de l’art et exposé en galerie, forcément nous vous encourageons à venir la découvrir.

Pour accompagner cette vidéo, vous verrez des pièces tout aussi originales et porteuses de sens qui fonctionnent en miroir avec le travail d’Hélène Gugenheim. Réalisé par Stella Bierrenbach, Aude Medori, Camille Moncomble, Galatée Pestre et Sophie Robbe, cet ensemble de pièces à la fois plastique et littéraire a pour objectif de sublimer ce qui habituellement ne l’est pas. Pari réussi.

Galatée Pestre - Ensemble bijoux trouvés broche (2012)  silicone, inox © photo : Matthieu Gauchet
Galatée Pestre – Ensemble bijoux trouvés
broche (2012) 
silicone, inox
© photo : Matthieu Gauchet




© photo : Matthieu Gauchet
© photo : Matthieu Gauchet

A noter que la galerie Résidences est en soi un véritable cabinet de curiosités : n’hésitez pas à ouvrir et à parcourir le contenu des tiroirs du grand meuble du fond, vous y découvrirez des trésors 😉

La galerie propose également un cycle de conférences, Verticales,  qui a lieu à la mairie du 3e arrondissement de Paris dont nous vous reparlerons prochainement puisque nous avons eu la chance de participer à la conférence de Marc Monzo et nous vous offrirons bientôt le compte-rendu de cette dernière qui vous donnera sûrement envie de participer.

Prochain rendez-vous le jeudi 18 novembre avec Tim Carson. A savoir, des workshops de haute qualité sont également proposés.

Enfin, pour les plus aventuriers d’entre vous, dans le cadre des Jeudis Arty, le jeudi 3 novembre 2016, il vous sera possible de participer au protocole présenté dans la vidéo. Doreur : Camille Moncomble.

Performance de Hélène Gugenheim : Olivier, le 15 septembre 2015, dorure Louise Dumont 
Performance de Hélène Gugenheim : Olivier, le 15 septembre 2015, dorure Louise Dumont

La performance aura lieu de 19h à 20h30, n’hésitez pas à participer.

Il peut naitre une belle rencontre d’une histoire de peau alors quand en plus on y rajoute de l’or tout peut arriver.

Renseignements pratiques :

Galerie Résidences
59 rue de Bretagne 75003 Paris
Métro  : Temple, République ou Filles du Calvaire.
Du mardi au samedi de 11h30 à 19h30

Exposition jusqu’au 19 novembre 2016. Site internet de la galerie Résidences.

(1) La citation « Mes cicatrices Je suis d’elles, entièrement tissé » est extraite du livre d’Hélène Gugemheim : Nuits, page 84, Hélène Gugenheim, éditions Gaspard Nocturne

 

Share Button