Grâce et beauté : « Blessed Unrest » exposition photographique de Julien Benhamou et Aurélien Dougé

Share Button

Attention évènement ! « Blessed Unrest » ou quand la photographie et la danse se livrent à un pas de deux gracieux, poétique et esthétique, sous nos yeux émerveillés…

blessed unrestCe très beau travail photographique, présenté pour la première fois au public, est le fruit de la collaboration entre Julien Benhamou, photographe officiel de l’Opéra de Paris et  Aurélien Dougé , directeur artistique, danseur et chorégraphe, créateur de l’Inkörper Company .

Cette exposition est organisée par la NO MAD GALERIE au sein d’un espace de co-working dédié aux métiers de la culture.

Son thème est  la confrontation entre l’apparente vulnérabilité des corps et la brutalité des éléments.

Face à ces belles images à l’esthétique sombre,  étrange et onirique, on songe à  Merlau-Ponty et à sa définition du corps : un « véhicule de l’être au monde ».  

blessed unrestIci le corps est magnifié anatomiquement tout en étant malmené par son environnement.
Cette maltraitance est parfois renforcée par les postures des sujets photographiés. Les photographies mettent en effet en scène des corps en prise avec les éléments qui nous entourent.  Elles nous rappellent que nous ne serons jamais plus forts que la nature, que nous sommes constamment sur le fil dans notre relation avec elle.

blessed unrestAinsi la photographie  où le visage d’un homme est partiellement recouvert de fleurs peut avoir plusieurs lectures : irruption de la poésie, de la nature, rappel que l’homme peut engendrer la beauté.  Mais aussi, en référence à l’Ecclésiaste, nous rappeler que la poussière retourne à la terre, comme elle y avait été, et que notre corps, une fois mort,  servira, peut-être de substrat pour faire pousser des roses.

L’exposition soulève également une autre question : le corps est-il, au sein d’une création artistique, un matériau comme un autre ?
Car ce n’est pas seulement un corps symbolique et conceptuel mais aussi un corps de chair et de sang qui est mis en scène.  Pour l’anecdote, de nombreuses personnes ont d’ailleurs posé  nu pour la première fois pour ce projet, suite à un casting organisé sur Facebook. La nudité agissant ainsi comme un révélateur, une véritable « mise à nu ».

L’influence de la danse est évidemment importante : il est question du corps ET de son rapport à l’espace dans ses déclinaisons possibles comme le corps DANS l’espace, le corps et ses stratégies FACE à l’espace.blessed unrest

Vous l’aurez compris, poésie et esthétisme vous donnent rendez-vous pour cette exposition dont le vernissage, le jeudi 24 mars 2016 à partir de 19h30, fera l’objet d’une performance de Julien Benhamou et Inkörper Company.

 Informations pratiques :

Exposition « Blessed unrest » du 24 mars  au 2 mai 2016

Vernissage le jeudi 24 mars à partir de 19h30 à La Compagnie 5 rue Taylor 75010 Paris

Horaires :

du lundi au vendredi de 8h à 20h00 et sur rendez-vous

Métro : Strasbourg St Denis / République / Bonsergent

Plus d’information sur le site de la NO MAD GALERIE (vous pourrez également y lire une très belle interview de Julien Benhamou à propos de ses photos de nus).

Share Button